octobre 21, 2021 8 min de lecture

Mais qu’est ce qui rend une pose de cils techniquement parfaite ? 

Nous passons tous beaucoup de temps chaque jour à parcourir les réseaux sociaux et à contempler avec admiration les poses de cils que nous aspirons créer un jour dans notre carrière de Lash Artiste. Nous voulons tous que notre travail soit "parfait", mais qu'est-ce qui rend réellement une pose de cils techniquement parfaite ? 

Nous avons été la toute première entreprise à organiser et à accueillir un championnat/concours d'extensions de cils en Angleterre, la Lash Battle, et ayant été l’une des plus grandes académies de formation au Royaume-Uni, nous sommes assez bien calés techniquement et on connait tous les détails à bien vérifier dans une pose d’extensions de cils parfaite ! 

Comme ce post sera assez long, je vais m'assurer de mettre les liens d'autres articles qui seront plus détaillés !

Alors, qu'est-ce que les juges et les formateurs en extension de cils évaluent lorsqu'ils regardent votre pose ? 

L’esthétique des Extensions de Cils

  1. Top Line - Rangées des cils

La top line - ligne du haut en anglais - c'est mot pour mot ce que cela veut dire : c'est la ligne formée en haut des extensions de cils. Les effets effilés tels que Kim K, et ses piques caractéristiques, ou les cils effet mouillé, avec leur finition mascara, sont très populaires en ce moment, mais rappelez vous, lorsque les cils Volume Russe sont apparus sur le devant de la scène, l'une des principales caractéristiques était d'avoir une rangée de cils régulière. 

Lorsque nous évaluons cette rangée, nous nous assurons que les cils sont bien à leur place ! Vous pouvez obtenir des conseils, en consultant notre article de blog surcomment travailler les couches de cils pour réaliser une finition Top Line.

Certains concours ont même une catégorie de style Kim K à présent - pour cette catégorie, ils recherchent une rangée de cils régulière avec des pointes/piques très visibles.

extensions de cils

2. La direction

Ensuite, nous allons examiner la direction de vos extensions de cils. Si elles penchent sur le côté, des points seront retirés ! 

Sauf si, bien sûr, il est question d’un effet recherché particulier, comme c’est le cas avec les mappings œil de chat extrême ou de œil de biche ! Dans ce cas, les extensions de cils sont légèrement orientées vers l'extérieur au niveau du coin externe et c'est tout à fait normal car cela fait partie du look. En fait, tant que tous les cils sont orientés dans la bonne direction, vous êtes sur la bonne voie !

3. Le style

Avez-vous adapté le style en fonction de votre client.e ? Avez-vous pris en compte la forme de son visage et sa structure osseuse ? La taille de ses yeux et la distance qui les sépare ? Si ce n'est pas le cas, vous perdrez des points. 

N'oubliez pas que les extensions de cils sont une mise en valeur de la beauté naturelle de nos client.e.s, et que nous cherchons toujours à complimenter ses traits splendides - c'est d'ailleurs pour cela qu'il existe différents styles ! 

En règle générale, on peut dire que : 

Yeux espacés = Poupée

Proportionnels = Écureuil 

Yeux rapprochés = Oeil de Chat 

Ma devise personnelle : en cas de doute, choisissez le style écureuil. Le style écureuil suit la longueur naturelle des cils et la section la plus longue se trouve sous l'arcade sourcilière, ce qui est très flatteur pour presque tout le monde. 

Il y a beaucoup d'autres facteurs à prendre en compte pour faire le choix d'un style, il s'agit donc d'un guide très basique, mais le plus important c’est que vous teniez compte du look naturel de le.la client.e/modèle pour choisir un style et tout ira bien !

4. La couvrance

Vous devez viser une couvrance d'au moins 80 % - s'il s'agit d'un concours, visez 100 % (à l'exception des petits bébés cils). Bien sûr, c'est plus facile à dire qu'à faire lorsque vous concourez en personne et que le temps est compté - les concours en ligne sont une bénédiction car vous pouvez prendre une journée entière pour effectuer votre pose si nécessaire (il vous faudra peut-être juste soudoyer votre modèle et lui offrir un joli cadeau) - donc pour y parvenir, il est préférable de travailler avec les couches.

5. Le look dans son ensemble

C'est assez simple : est-ce que c’est beau ? En tant que juge ou mentor, est-ce que je regarde cette pose en me disant "oooh, je veux ABSOLUMENT le même look !" ou est-ce que je me dis "hmm, peut mieux faire”. - Cela peut venir des longueurs utilisées, cela peut être dû à des écarts/éventails penchés, cela peut être parce que le style n'est pas tout à fait cohérent. 

Cela peut également être dû au fait que le modèle a les yeux très rouges, alors veillez à ce qu'ils soient fermés pendant le traitement et utilisez au moins un petit ventilateur à la fin pour évacuer les vapeurs de colles !

6. La symétrie

L'ensemble est-il identique pour les deux yeux ? Les graduations de longueur sont-elles placées aux mêmes endroits des deux côtés ? Une chose qui vous aidera énormément dans ce domaine est de faire le mapping des cils sur vos patches pour les yeux. Je vous le recommande TOUJOURS, que vous soyez sur le point de faire votre première ou votre millième pose. 

Pourtant, parfois le mapping n'est pas suffisant pour obtenir une symétrie parfaite - il arrive que nos clientes aient des yeux de forme ou de taille différentes, ou que leurs cils poussent vers le bas sur un œil et vers le haut sur l'autre. Ces client.e.s sont plus difficiles à travailler, mais pas impossible ! Cela signifie que vous devrez faire sortir plus que d’habitude votre créativité avec vos courbures/longueurs/mapping - par exemple en plaçant une courbure de cils en CC sur des cils droits et une C sur des cils poussant vers le haut. Cela demande un peu de pratique, mais vous y arriverez ! 

Ceci étant dit, si vous travaillez en vue d'une évaluation ou d'un concours, choisissez un.e ami.e avec des cils faciles à travailler !

Les aspects techniques 

  1. Les Stickies

Même s'il n'y a qu'un seul Stickie dans toute la série de votre pose, nous ne pouvons absolument pas le laisser passer. Les stickies endommagent les cils naturels de vos client.e.s, votre réputation et celle de notre industrie dans son ensemble - les rumeurs selon lequelles les extensions de cils abîment les cils naturels, ça vient d’un problème de stickies aux débuts de l’industrie car la technique d’isolation des cils n’était pas très connues ! 

Maintenant que nous savons isoler parfaitement les cils, tremper nos extensions dans la colle en prélevant la bonne quantité et que nous maîtrisons l’attachement, plus d'excuses. 

2. La pose

Vos extensions sont-elles bien posées ? Pour faire simple, votre extension doit être au même niveau que le cil naturel auquel elle est attachée - il ne doit pas y avoir de croisement, ni de base qui se croise - rien qui ne puisse causer une gêne pour votre client.e ou qui puisse créer des stickies.

3. Propreté du Travail 

Il s'agit, en gros, de la quantité de colle utilisée. Nous ne voulons pas voir de gros paquet de colle dans la ligne des cils - en plus d'être assez laid, cela va conduire à des Stickies, ce que nous voulons à tout prix éviter ! 

Vous devrez également vous assurer qu'il n'y a pas de polymérisation par choc dans votre pose, car cela vous fera également perdre des points. 

4. La longueur

Pourquoi la longueur n'est-elle pas incluse dans la section esthétique ? Pour la simple et bonne raison que les extensions de cils trop longues peuvent endommager le résultat. En règle générale, la longueur maximale que vous devez avoir est de 3 mm de plus que le cil naturel. 

Et les piques alors ? Dans une pose Kim K, vous ajouterez des piques tout au long de la pose, qui seront probablement 5 à 6 mm plus longues que la longueur du cil naturel. Comment protéger les cils alors ? Avec les piques, vous utiliserez soit des bouquets fermés, soit des cils aplaties. Si vous utilisez des bouquets fermés, optez pour des cils plus fins - les cils aplaties sont BEAUCOUP plus légers qu'une extension de cil classique standard. Un cil aplati de 0,25 est parfait pour un bouquet- il pèse à peu près le même poids qu'un cil classique de 0,15. 

5. L’Épaisseur et le poids

C'est à peu près la même chose qu’au dessus : les cils que vous avez choisis sont-ils adaptés à la pose réalisée ? Si vous utilisez des cils de 0,10 pour une série 4D, des points vous seront déduits - c’est tout simplement mauvais pour les cils naturels, car trop lourd.

Dans les concours, vous serez dans une catégorie, donc vous ne pourrez pas vraiment vous tromper avec les tailles de bouquet (à moins que vous fassiez un 5D dans une catégorie 2D, ça sera donc une erreur de catégorie), mais lorsque vous soumettez un travail pour un cours/formation, il est généralement préférable d'envoyer des poses de 3-4D au maximum, afin que nous puissions vraiment voir l’attachement.

Si vous êtes dans une catégorie de méga-volume et que nous trouvons quelque chose de plus épais qu'un 0.05, alors, des points seront déduits. Un éventail de 15D en 0.03 ne va pas causer de dommages. 

6. La distance de sécurité

Votre pose doit idéalement se trouver à 0,5 mm de la paupière dans les coins internes et externes, et à 1 mm sur le reste de la ligne des cils. C'est délicat au début, mais cela vient avec la pratique. L'utilisation du sparadrap pour soulever un petit peu la paupière vous aidera à accéder plus facilement à ces cils, essayez donc cette méthode si vous avez tendance à avoir des cils très éloignés de la paupière. 

De même, si vos extensions sont placées trop près de la paupière, nous ne le laisserons pas passer ! La colle des extensions de cils ne doit jamais toucher la peau - cela augmente le risque des réactions allergiques et également très inconfortable. 

7. La souplesse des bouquets

Cela ne veut pas dire que nous serons sévères si vous avez opté pour des bouquets étroits ou larges - ils ont tous une longue liste de mérites lorsqu'ils sont utilisés correctement ! Ce qui nous intéresse ici, c'est la distance entre chaque cil du bouquet et assurez-vous que ceux-ci sont beaux et réguliers. Plus vos bouquets seront réguliers, plus votre pose sera jolie. 

8. Les coins internes et externes

Tous les coins internes et externes doivent avoir des extensions de cils, et ces extensions doivent être appliquées à la bonne distance. Je vous recommande deux choses ici :

  • Utilisez du sparadrap pour soulever légèrement la paupière pour vous aider à accéder aux cils.
  • Appliquez d'abord les extensions de cils du coin externe. L'une des raisons les plus courantes pour lesquelles des points sont déduits est la polymérisation par choc, et l'une des causes les plus courantes de la polymérisation par choc dans les extensions de cils est dû au fait que les yeux de la cliente larmoient vers la fin de la pose. En commençant par ces cils, vous donnez à la colle plus de chance de sécher “si les cils des client.e.s commencent à couler”, ce qui vous donne une meilleure chance d'éviter la polymérisation de choc ! 

J'espère que cela vous a été utile - je sais que c'est beaucoup plus long que nos posts habituels, mais cela vous donnera une meilleure compréhension des éléments à faire/suivre dans la composition d'une pose d'extensions de cils parfaite !